Pourquoi avoir recours aux soins non invasifs ?


Publié le : 20 Juil 2018

soins non invasifs

Que ce soit en examen à des fins de dépistage ou en soin, les techniques non invasives sont aujourd’hui de plus en plus utilisées. En premier recours et quand la situation le permet, de nombreux professionnels de santé et leur patientèle les privilégient aux techniques invasives.

Grâce aux progrès de la science, il est par exemple possible de proposer un test non invasif pour le dépistage de la fibrose hépatique. Du côté des soins non invasifs, les recherches ont notamment permis l’élaboration de solutions alternatives à la liposuccion et à la chirurgie bariatrique. Focus sur les 4 avantages des soins non invasifs.

Une solution non agressive

Alors qu’un soin invasif nécessite une incision au niveau de la peau, un soin non invasif n’agresse pas l’organisme. Il repose sur des techniques non chirurgicales respectueuses des processus naturels biologiques. La BioStimology® en est un bon exemple. Cette méthode non invasive consiste à diffuser un champ BioEnergétique alternatif basse fréquence comparable au champ magnétique de la Terre. Le champ BioEnergétique généré permet de stimuler naturellement le désengorgement des cellules graisseuses.

Une méthode sans anesthésie 

Non agressif et respectueux des processus naturels biologiques, un soin non invasif ne nécessite pas d’anesthésie locale ou générale. Un atout non négligeable car cet acte médical reste encore aujourd’hui redouté par un grand nombre de patients. Puis-je éviter l’anesthésie ? Et si je me réveille pendant l’opération ? Très fréquentes en amont d’une opération de chirurgie, ces questions suscitent une grande appréhension chez les patients. À l’inverse, les soins non invasifs sont perçus positivement par les patients pour leur aspect non agressif et indolore.

Une alternative avec peu (ou pas) d’effets secondaires 

Au-delà de l’anesthésie, les soins invasifs sont redoutés par les patients en raison des effets secondaires qu’ils peuvent occasionner. Douleurs lancinantes dues aux lésions tissulaires, problèmes de cicatrisation, saignements, infections, nausées et vomissements… les effets secondaires de la chirurgie suscitent beaucoup d’inquiétude et expliquent l’engouement pour les soins non invasifs. Ces derniers nécessitent aucune incision et n’induisent aucune lésion, d’où une absence quasi-totale d’effets indésirables.

Une efficacité démontrée

Enfin question efficacité, les soins non invasifs ont fait leurs preuves à de multiples niveaux. Tout d’abord, leur action non agressive rassure et facilite l’adhésion du patient au traitement. Ensuite, les méthodes non invasives ont été élaborées sur la base de nombreuses études scientifiques. Les tests effectués sur la BioStimology® ont par exemple montré qu’une cure de 12 séances permettait une perte moyenne de 6 centimètres de tour de taille, de 8,2% de la graisse viscérale ainsi que de 4% de la graisse sous-cutanée1,2,3. Des bénéfices ont également été constatés pour lutter contre le stress et améliorer les succès de FIV auprès de patientes obèses infertiles4.

 

Fortement plébiscités, les soins non invasifs offrent aujourd’hui des alternatives pertinentes aux soins invasifs dans de nombreuses spécialités médicales. Vous souhaitez en savoir plus sur la BioStimology® et son intérêt pour votre pratique ? Nos équipes se tiennent à votre disposition pour vous donner plus de renseignements.
 

Nouveau call-to-action

Sources :

  1. Test d’efficacité ReduStim, 2010.
  2. Etude clinique randomisée en double-aveugle, 2010.
  3. Étude par imagerie scanner de la graisse viscérale, 2013.
  4. Étude fonctionnelle sur la fertilité, 2011.

 

Laisser un commentaire :


© 2018 Markentive