Comment financer son nouvel appareil esthétique ?


Publié le : 24 Mai 2018

financer son nouvel appareil esthétique

Enrichir sa carte de soins, attirer plus de client(e)s, développer son chiffre d’affaires… les avantages d’un nouvel appareil esthétique pour un institut ne manquent pas. Toutefois, vous vous interrogez sur la meilleure façon de financer cet achat. Il existe en réalité plusieurs solutions pertinentes qu’il est possible d’associer pour un financement simple et rapide !
Zoom sur 5 moyens de financer son matériel esthétique professionnel.

1. L’autofinancement

Une fois que vous avez évalué le coût de votre nouvel appareil esthétique, la première chose à faire est d’en parler avec votre comptable. Il/elle s’intéressera particulièrement au calcul de la capacité d’autofinancement (CAF) de votre institut. Celle-ci permet d’évaluer le flux potentiel de trésorerie dont dispose une entreprise, notamment en prévision d’un nouvel investissement.

Pour faciliter l’analyse de votre comptable, n’hésitez pas à préparer une évaluation des bénéfices financiers de votre nouvel appareil esthétique à court, moyen et long terme.

2. Le prêt bancaire

Après votre comptable, votre banquier(e) est la deuxième personne à contacter au moment d’investir dans un nouvel appareil professionnel. Vous présenterez votre projet et évoquerez la possibilité de faire un emprunt.

Pour augmenter les chances d’avoir un prêt, il est également conseillé de préparer un dossier incluant une évaluation des bénéfices à prévoir avec votre nouvel appareil esthétique professionnel.

3. Le crowdfunding

Le crowdfunding, ou financement participatif, est très à la mode ces dernières années ! Il consiste à solliciter des fonds auprès de particuliers grâce à des plateformes de collecte sur Internet comme Ulule. Autrement dit, vous pouvez par exemple demander de l’aide à vos client(e)s fidèles pour financer votre nouvel appareil esthétique. En contrepartie, vous « récompensez » les personnes ayant contribué à votre campagne de crowdfunding en leur offrant des tarifs exclusifs, des produits cadeaux…

Pour réussir votre campagne de crowdfunding, parlez-en au maximum autour de vous et ne négligez aucun support de communication.

4. Les pré-réservations

Il est également possible de miser sur votre clientèle fidèle en leur proposant des pré-réservations. C’est une option particulièrement intéressante lors de l’achat d’un nouvel appareil amincissant. Ce type d’appareil repose généralement sur des résultats probants qu’il est facile de promouvoir auprès des client(e)s.

Comme pour le financement participatif, communiquez un maximum sur votre offre de pré-réservations. Pour susciter la curiosité de vos client(e)s, n’hésitez pas à proposer un tarif exceptionnel de lancement.

5. Une journée portes ouvertes

Vous pouvez aller encore plus loin que la prise de pré-réservations avec un événement de pré-lancement.

C’est ce que propose COSMOSOFT à travers sa journée portes ouvertes BodySculptor au sein de votre institut*. Le principe est simple : une formatrice assure la démonstration de lappareil minceur BodySculptor auprès de vos client(e)s et permet de vendre vos premières cures.

Une journée portes ouvertes BodySculptor peut contribuer de façon non négligeable au financement de votre investissement.
 
Nouveau call-to-action

* sous réserve d’éligibilité par nos expertes

Laisser un commentaire :


© 2018 Markentive