Comment perdre la graisse viscérale ?


Publié le : 11 Sep 2018

perdre la graisse viscérale

Préoccupation d’ordre esthétique pour certain(e)s, enjeu majeur de prévention santé pour d’autres, l’accumulation de graisse viscérale est un sujet fréquent en consultation. Comment perdre la graisse viscérale ou graisse abdominale ? Comment prévenir l’obésité abdominale et les conséquences associées ? On vous propose un plan d’attaque qui pourrait aider vos patient(e)s à lutter efficacement contre cette graisse installée en profondeur.

Identifier l’origine de l’excès de graisse viscérale

 Les patient(e)s ont souvent tendance à confondre la graisse sous-cutanée et la graisse viscérale. Plus dangereuse pour la santé, la seconde est aussi plus difficile à déloger. Pour faciliter son élimination et éviter son accumulation, mieux vaut en comprendre l’origine. Une ou plusieurs causes à l’accumulation de graisse viscérale peuvent ainsi être identifiées.

Par exemple, les excès de graisse abdominale sont fréquents chez les femmes ménopausées. La chute de la production des hormones féminines entraîne une modification de la répartition des graisses. Celles-ci gagnent la cavité abdominale alors qu’elles avaient précédemment tendance à s’accumuler au niveau des cuisses, des hanches et des fesses.

Établir un programme de rééquilibrage

 Une fois les causes identifiées, il est possible d’envisager une série de mesures pour prévenir et lutter contre la graisse viscérale. Deux actions reviennent souvent : le rééquilibrage alimentaire et la promotion de l’activité physique. Le premier peut passer par la proposition de menus types tandis que le second peut se faire à travers un rappel des recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé :

  • 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée ;
  • ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue ;
  • ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue.

Selon les causes identifiées, d’autres aspects peuvent s’ajouter au programme de rééquilibrage. Voici quelques pistes : il a par exemple été démontré que le tabagisme et la qualité du sommeil pouvaient avoir une influence sur l’accumulation de graisse viscérale.

Favoriser l’élimination de la graisse viscérale

 Avoir un programme de rééquilibrage est un excellent moyen d’obtenir des bénéfices durables. Toutefois, son succès dépend de l’engagement des patient(e)s. Pour favoriser l’observance thérapeutique, plusieurs techniques peuvent être envisagées. L’une d’entre elles consiste à démontrer l’efficacité des mesures prises avec des résultats rapides et visibles. Il serait ainsi intéressant de pouvoir stimuler l’élimination de la graisse viscérale.

 Une technologie a fait ses preuves pour réduire naturellement la graisse viscérale: la BioStimology®. Elle consiste à diffuser un champ BioEnergétique stimulant naturellement le processus naturel de désengorgement des cellules graisseuses. Les tests ont révélé une réduction de la graisse viscérale de plus de 8,2%*.

 

Bon à savoir :  La technologie BioStimology® est indolore, ne provoque aucun effet indésirable et peut être utilisée de manière très simple en cabinet. Elle peut être diffusée par l’appareil médical mains libres de classe IIa ReduStim. Demandez à l’essayer pour vous rendre compte : un(e) expert(e) médical(e) Cosmosoft prendra contact avec vous dans les 24 heures ouvrées.

 

* Étude par imagerie scanner de la graisse viscérale (2013).

 
Nouveau call-to-action

Laisser un commentaire :


© 2018 Markentive