Garder la santé pendant les fêtes : les conseils à donner à vos patient(e)s


Publié le : 18 Déc 2018

BodySculptor

Les fêtes de fin d’année riment généralement avec repas trop copieux et trop arrosés. Pour couronner le tout, l’activité physique est souvent « mise de côté ». Autant dire qu’il s’agit d’une période critique, surtout pour vos patients et patientes ayant besoin de maigrir rapidement… Pour préserver leur santé durant les fêtes, n’hésitez pas à faire de la prévention en leur prodiguant quelques bons conseils !

Encouragez-les à manger de manière équilibrée durant les fêtes

 

Bûche de Noël, foie gras, chocolats : les tentations sont nombreuses durant les fêtes de fin d’année. C’est un vrai problème pour les patient(e)s en surpoids, à plus forte raison lorsqu’ils souffrent d’un excès de graisse viscérale. Pour rappel, ce dernier doit être combattu activement pour réduire les risques de diabète et de troubles cardiovasculaires… Pour les aider à passer ce cap délicat sans faire (trop) d’excès, donnez-leur des conseils pratiques tout en vous montrant compréhensif : un petit écart durant les fêtes ne prête pas à conséquence tant qu’il reste ponctuel. Enchaîner plusieurs repas copieux, en revanche, peut vraiment poser problème : rien de tel qu’une reprise de poids pour les décourager de poursuivre leur programme minceur.

 

Quelques conseils diététiques pour garder la santé durant les fêtes…

Pour protéger la santé de vos patient(e)s, vous pouvez notamment leur recommander :

  • de privilégier les « plats faits maison» autant que possible, pour mieux contrôler leurs apports en sucres et en lipides. N’hésitez pas à leur proposer des menus de fête diététiques s’ils reçoivent (ex. : tartare de mérou aux agrumes en entrée, dinde accompagnée de riz et de petits légumes vapeur, bûche « maison » à base de fromage blanc 0% et de fruits frais) ;
  • d’essayer de repérer les plats les plus « légers » s’ils sont invités. Et dans tous les cas, d’éviter de se resservir ;
  • de limiter autant que possible leur consommation d’alcool. Certes, ce n’est pas chose facile durant le repas de Noël et le réveillon du jour de l’An. Mais s’ils peuvent éviter l’alcool pendant les jours séparant ces deux repas « phares », ce serait déjà un atout pour leur santé.

 

Pourquoi pas une cure détox ?

Au cas où vos patient(e)s feraient quand même des excès, suggérez-leur une cure détox après les repas de fête, à l’aide de tisanes de chardon-Marie par exemple, dont les bienfaits sur le foie sont reconnus par l’OMS. Cela étant dit, il existe bien d’autres tisanes utiles pour favoriser l’élimination des toxines, faciliter la digestion et/ou stimuler l’activité du foie : on peut citer les tisanes d’artichaut, de citron, de gingembre… Il convient surtout d’adapter vos conseils à l’état de santé de vos patients, de nombreuses plantes présentant des contre-indications médicales.

 

Motivez vos patients à rester actifs durant les fêtes

 

Pour aider vos patient(e)s à perdre leur graisse abdominale ou plus largement, pour les aider à rester en bonne santé, encouragez-les à poursuivre leurs activités physiques durant les fêtes. Comme il fait généralement froid à cette période de l’année, insistez bien sur l’importance de :

  • porter des vêtements isolants pour tous les sports en extérieur ;
  • pratiquer durant la journée plutôt que le soir ;
  • soigner leurs échauffements.

 

Vous pouvez aussi leur suggérer d’essayer le patinage, le ski de fond ou un autre sport d’hiver agréable avec un ami : c’est souvent plus motivant que de continuer le jogging « en solo » à cette saison. Et pour vos patients les plus frileux, il reste les salles de sport !

 

Préservez la santé de vos patient(e)s durant les fêtes : halte au stress et à la déprime !

 

Les fêtes de fin d’année peuvent être une importante source de stress, de fatigue et même de déprime. Que des facteurs favorisant la prise de poids ainsi que l’apparition (ou l’aggravation) de divers troubles comme l’insomnie, les céphalées, l’eczéma …. Pour limiter ces risques santé, vous pouvez :

  • recommander une luminothérapie, très efficace contre la dépression saisonnière ;
  • conseiller des activités relaxantes, type méditation ou yoga par exemple ;
  • prodiguer des conseils utiles pour bien dormir: ne pas surchauffer la chambre, éviter le café et autres boissons excitantes dès l’après-midi, arrêter les écrans (ex. : tablette, ordinateur) au minimum une heure avant d’aller se coucher etc.

 

Sur ce, bonne fêtes de fin d’année !

 

 

Nouveau call-to-action

Laisser un commentaire :


© 2018 Markentive