Meilleures astuces pour soulager les courbatures après un « running ».


Publié le : 23 Juin 2017

L’activité physique est essentielle pour la santé et le mental. Cependant, que vous soyez débutant ou un running addict, vous n’êtes pas à l’abri des courbatures et des douleurs musculaires à la suite d’une course à pieds. Dans cet article, nous vous dévoilons donc tous nos conseils 100 % bien-être pour soulager les courbatures après un running.

Avant le running

Veillez à vous échauffer correctement pendant une quinzaine de minutes avant de débuter la course : trottinez, faites des rotations des chevilles, des poignets et des épaules puis alternez pendant trente secondes talons-fesses, montées de genoux et pas chassés. Cet échauffement permettra de préparer votre corps en douceur et d’oxygéner votre organisme.

A la fin du running

Quand votre course touche à sa fin, ralentissez progressivement le rythme jusqu’à marcher. Cette récupération permet d’éliminer les toxines, de baisser votre rythme cardiaque, d’entretenir votre musculature et le système cardiovasculaire. Pensez à bien vous hydrater en buvant des petites gorgées.

Pour éviter les courbatures, vous devez absolument vous étirer. Pour étirer :

  • Les quadriceps : debout, attrapez votre cheville derrière les fessiers ;
  • Les ischio-jambiers : tendez votre cuisse en avant, talon au sol, pointe de pied relevée et la jambe arrière est légèrement fléchie ;
  • Le haut du corps : attrapez votre coude au-dessus de votre tête et ramenez-le avec l’autre bas vers le centre du dos ;
  • Pour les épaules : faites des rotations en avant puis en arrières des épaules ;
  • Pour le dos : écartez légèrement vos pieds, joignez les mains dans votre dos puis penchez-vous en gardant le dos bien droit et la tête dans l’axe ;
  • Pour la taille : tendez vos bras à la verticale (au-dessus de votre tête), attrapez votre poignet et tirez doucement de manière à incliner tout votre corps d’un côté.

Maintenez ces positions pendant une quinzaine de secondes puis changez de jambe ou de bras.

Après le running

Buvez beaucoup d’eau afin de réhydrater votre organisme et compenser la perte de minéraux subite pendant la course. Les muscles dégagent des toxines qui, si elles ne sont pas éliminées via les urines, sont à l’origine des courbatures. Ainsi à la fin de votre course, buvez beaucoup d’eau et des jus détox pour faire le plein de minéraux et de vitamines. Concernant votre alimentation, privilégiez des aliments riches en vitamines et en potassium tels que des fruits secs, des agrumes, des bananes et des légumes.

Vous pouvez prendre une douche froide (voire un bain avec des glaçons) après le running ; comme les grands sportifs qui font une séance de cryothérapie. Commencez en passant un jet d’eau froide sur les pieds puis remontez petit à petit jusqu’au fessiers ; l’idéal est de maintenir chaque jambe sous l’eau froide pendant quatre minutes.

Si vous avez accès à une piscine, allez piquer une tête après un running. L’eau permet de vous détendre et les jets massant soulagent les voûtes plantaires et relancent la circulation sanguine.

De nombreuses salles de sport sont équipées d’un sauna et ce n’est pas un hasard. Le sauna permet d’éliminer les toxines et donc d’éviter les courbatures.

Le lendemain de la course vous commencerez à ressentir des courbatures. Massez-vous du bas vers le haut avec de l’arnica, une huile végétale ou une crème décontractante et délassante. Attention, si vous ressentez des douleurs juste après la course, ne massez pas vos jambes. Un risque de déchirure est possible et le massage risquerait d’augmenter le saignement.

Si vous avez des courbatures, soignez le mal par le mal. Le lendemain de votre running, faites une séance de training ou courrez très lentement. C’est ce que l’on appelle la récupération active. Elle permet d’éliminer les toxines, de soulager les courbatures et d’apaiser les douleurs.

Afin que vos muscles s’adaptent et s’habituent aux efforts fournis, que vous ayez de moins en moins de courbatures au fil de vos séances de running, il est essentiel de pratiquer une activité physique régulière. Si vous venez de vous (re)mettre au sport, ne baissez pas les bras aux premiers efforts et premières courbatures. Plus votre corps s’habitue à l’effort physique plus vous résisterez aux courbatures. Maintenant, à vos baskets !

Laisser un commentaire :


© 2018 Markentive