Personnes en surpoids : comment bien les prendre en charge ?


Publié le : 21 Nov 2018

Personnes en surpoids : comment bien les prendre en charge ?

En France, plus de 40% des adultes sont en surcharge pondérale. En tant que professionnel de la santé, vous représentez les premiers acteurs de prévention contre l’obésité. Alimentation, sédentarité, environnement socio-économique : beaucoup de facteurs rentrent en jeu.

Alors comment bien prendre en charge les personnes en surcharge pondérale ?

1-L’écoute

La plupart des patients ne parlent pas ouvertement de leur problème d’obésité.

Selon une étude de la revue française médicale, de nombreux patients se sentiraient « gênés sur ce sujet délicat ».

La conversation sur l’obésité survient principalement lorsque des comorbidités apparaissent.

Afin de pouvoir prévenir plus tôt, nous vous conseillons de prescrire un bilan sanguin. En cas, de pathologie grave comme de l’hypercholestérolémie par exemple, les patients prennent conscience de la dangerosité de l’obésité.

Autre conseil : aborder le sujet avec les enfants leur permet de prendre conscience tôt afin qu’ils fassent notamment attention à leur alimentation dès le plus jeune âge.

2-Des conseils simples et clairs

Des conseils simples et de bons sens sont souvent très efficaces auprès de certains patients. Leur indiquer le côté néfaste des régimes et les repas très restrictifs permet une prise de conscience rapide.

Manger plus de légumes, moins de gras, sont des discours simples mais efficaces. Vous pouvez leur proposer par exemple une liste indicative de choses à faire au quotidien afin d’améliorer leur hygiène de vie.

Vous pouvez par exemple proposer de :

  • Réduire la consommation d’aliments à forts apports caloriques
  • Cuisiner avec les viandes les plus maigres
  • Réduire/ Supprimer les boissons sucrées ou alcoolisées
  • Boire de l’eau à volonté ….

 

La pratique d’une activité physique régulière est également très importante. Pour éviter la sédentarité vous pouvez les encourager à :

 

  • Se déplacer à pied le plus possible
  • Diminuer les trajets en transport en commun ou en voiture. Ils peuvent par exemple faire 20 min de marche à pied puis 10 minutes de transport (au lieu de 30 min de transports en commun)

3-Des solutions adaptées et rapides

Un suivi nutritionnel est souvent recommandé pour traiter l’obésité. Vous pouvez donc rediriger vos patients vers une nutritionniste pour un suivi poussé. Le suivi permettra un équilibrage alimentaire pour la composition des repas. Il est possible, dans certaines situations, que le suivi nutritionnel ne suffit pas.

Un accompagnement psychologique par un spécialiste doit être prescrit dans certains cas. L’estime de soi et la motivation à la perte de poids sont des points privilégiés par les professionnels de la psychologie. Cela permet au patient de retrouver confiance en lui et d’aborder le sujet avec plus d’assurance.

De plus, une thérapie est mise en place pour travailler le côté psychique (pensées, croyances…). L’avantage de ce type de thérapie est la rapidité des résultats en peu de temps.

Parfois, les patients préfèrent directement avoir un résultat visible et une sensation de bien-être. L’utilisation des machines minceurs est alors possible. Des technologies minceurs sont adaptées à l’utilisation strictement médical. Renseignez-vous auprès d’entreprise spécialisée afin de découvrir quelle machine vous convient le mieux.

Une manière d’apporter des résultats à vos patients sans passer par la chirurgie.

 

 

Nouveau call-to-action

 

Laisser un commentaire :


© 2018 Markentive