Témoignage BodySculptor, institut Maeva Beauté


Publié le : 28 Mai 2018

Pourquoi avez-vous choisi BodySculptor dans votre institut ?

Nous sommes dans ces locaux depuis 2007 et avons eu le 1er BodySculptor en 2013.  Depuis 2016, nous utilisons la dernière version de l’appareil.

Nous avons choisi le BodySculptor pour 2 raisons: pour son coté mains-libres qui permet d’éviter de monopoliser l’esthéticienne pendant 1h et pour sa technologie qui permet un amincissement du corps entier.

Comment l’avez-vous intégré dans votre carte de soins ?

On reçoit tout d’abord nos clientes lors d’un bilan minceur et on va analyser leur morphologie, leurs besoins et exigences afin de leur proposer un programme sur-mesure.

Le BodySculptor se suffit à lui-même lors d’une cure minceur de toute la silhouette. On peut le coupler avec toutes les technologies telles que l’aquabiking pour une cliente qui ne pratique pas du tout d’activité physique en extérieur ou encore, de la cryothérapie. Très souvent, la cliente effectue sa cure de 12 séances de BodySculptor et on traite les zones rebelles avec de la cryothérapie. Le BodySculptor peut aussi s’utiliser en simultané avec le palper rouler mécanique.

Quel est votre retour et celui de la clientèle ?

D’un point de vue professionnel, BodySculptor est un appareil mains-libres, ce qui n’empêche pas un suivi très personnalisé de la cliente. L’appareil n’immobilise pas non plus une cabine entière puisque qu’il se trouve sur un plateau roulant.
Par ailleurs, Le BodySculptor est efficace et permet vraiment de fidéliser notre clientèle.

D’un point de vue client, il y a différents points : tout d’abord l’efficacité. On perd en moyenne 1 taille et la qualité de peau est beaucoup plus lisse et plus ferme. L’autre point est le bien-être : c’est une séance extrêmement agréable. Très souvent, les clientes lisent, dorment. Elles profitent vraiment de cette demi-heure pour se relaxer.

En combien de temps l’avez-vous rentabilisé ?

Étant équipées depuis un moment, je ne saurai pas vous dire combien de temps il nous a fallu, mais il faut une quarantaine de clientes pour rentabiliser l’appareil. C’est assez facile.

Vous pouvez retrouvez d’autres témoignages en cliquant sur ce lien

 

Nouveau call-to-action

Laisser un commentaire :


© 2018 Markentive